Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2019 2 24 /12 /décembre /2019 10:02

Une lettre encourageante publiée dans le Courrier des lecteurs d'Ouest France :
 

« L’Église catholique tient toujours la route »

Marcel de Crémone (Finistère) :

Autrefois, il y avait un « truc qui tenait la route » : l’Église catholique. Aujourd’hui, sous le feu des critiques qui fusent de partout, ce compliment est-il encore mérité ? Autrefois, les églises étaient souvent pleines à craquer. On baptisait à tour de bras. Le catéchisme était largement enseigné, les séminaires regorgeaient de candidats au sacerdoce, les nombreux missionnaires s’embarquaient pour l’Afrique ou d’autres continents. Mariages et funérailles se célébraient systématiquement à l’église.

Ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui. Désormais les faiblesses des chrétiens apparaissent au grand jour et sont amplifiées sur Internet avec parfois un acharnement fâcheux.

Mais s’il convient de dénoncer quelques mauvais comportements, ne faudrait-il pas aussi célébrer les attitudes vertueuses de ces milliers d’hommes et de femmes qui sacrifient leur vie pour assurer le bonheur du plus grand nombre ?

Ainsi, je suis plein d’admiration pour ce jeune abbé qui a laissé derrière lui une brillante carrière financière en lui préférant l’humble et pauvre sacerdoce du vicaire de campagne.

J’ai le cœur qui se dilate quand je vois un prêtre âgé, lumineux dans le chœur de son église, rêvant sans doute de finir ses jours à l’autel.

Et quel autre organisme mondial fortifie au quotidien l’espérance de nos contemporains ? Défend les valeurs familiales ? Accueille les égarés ? Console les affligés ?

Oui, je me réjouis des nombreux bienfaits que l’Église catholique apporte encore à notre monde. Évidemment qu’elle n’est pas parfaite ! Mais les autres organisations sociales ne le sont nullement davantage.

C’est vrai : nous ne sommes plus très nombreux. Pourtant, malgré son apparente faiblesse, la petite barque de l’Évangile ne coule pas. Constamment chahutée depuis 2000 ans, elle tient bien la mer et n’en finit pas d’avancer malgré les prophètes de malheur toujours occupés à prédire sa disparition prochaine.

Alors, tous les espoirs sont permis. Oui, l’Église catholique est toujours ce « truc qui tient la route », comme autrefois, aujourd’hui et encore pour de très longues années.

Partager cet article

Repost0

commentaires