Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 23:12
J'ai évoqué ici le fait que Golias (N°29 du 22 au 28 mai) se penchait sur la nébuleuse webistico-catholique.
Egocentrique de naissance, je vous livre la prose de ces Messieurs, à laquelle il semble que mes propres voisins qui ont dû supporter ça soient abonnés :

Ce tour d'horizon très sommaire entend livrer seulement un aperçu qu'il faudra compléter de maints exemples (ainsi le très tradi Forum catholique et le très politique Salon beige) en prêtant davantage attention au contenu doctrinal exposé, textes et peut-être vidéos à l'appui. D'ores et déjà cependant nous pouvons parvenir à une conclusion provisoire : la modernité et le progrès des moyens ne s'accompagnent pas forcément d'une plus grande ouverture d'esprit, d'une présentation nouvelle et plus moderne d'un message que l'immédiateté et la spontanéité tendent souvent à réduire à son interprétation la plus élémentaire. Avec tous les risques futurs d'un réveil de l'esprit critique d'abord endormi et d'un rejet plus profond de ce qui fascina l'espace d'un moment, et ce d'autant plus que l'on se reprochera de s'être laissé prendre.

Nous sommes prêts à consulter le statistiques de consultation de nos pages, Monsieur Libero. Peut-être cela nous donnera-t-il une idée de ce que doit nécessairement nous réserver l'avenir. Vous appartenez manifestement au monde des morts, ceux dont le combat est en perdition. L'Eglise dont vous rêvez est dans votre rétroviseur. Ce que vous croyez appeler esprit critique n'est plus. Ne nous prenez pas pour des forces molles. Nous sommes bien là, face à vous. Debout. Quand vous avez le genou à terre. Vos lecteurs blanchissent. Leurs coups - vos coups, qu'ils tentent de relayer - ne portent plus. Nous n'attendons de vous qu'une chose : que vous suiviez le cruel destin de votre piètre et médiocre clientèle.

Partager cet article

Repost 0

commentaires