Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 14:04

Rendez-vous ce matin chez le gynécologue. C'est l'échographie du troisième mois. Naissance prévue pour le 14 janvier prochain. Ne me demandez pas si ce sera une fille ou un garçon. On ne peut pas le savoir à ce moment précis de la grossesse. Et puis ensuite, a priori, nous ne demanderons pas...

La gynécologue m'a laissé une sale impression. Je l'ai plainte de faire son travail dans de telles conditions.

Après l'échographie, qui révéla un bébé en bonne santé (merci, mon Dieu), nous retournons dans son bureau. Et là, la question tombe.
_ "Vous avez pris rendez-vous pour la prise de sang ?"
_ "Pardon ?"
_ Vous avez pris rendez-vous pour la prise de sang ?"
_ "Ah... la prise de sang... Non, non..."
_ "Vous avez quel âge ?"
_ "38 ans"
_ "Ouh la la... 38 ans... ouh la la... il faudrait y penser..."
_ "Oui, mais nous n'en avons même pas parlé..."
_ "Il faut y penser. Bon, l'échographie n'a rien révélé d'anormal. La nuque est bonne. Mais à 38 ans, il y a des risques..."

La discussion se poursuit, sur un ton courtois et posé. Je n'ai guère eu envie de faire de vagues. Et puis soudain.

_ "Notez bien que si vous engagez le processus, cela n'a de sens que si vous envisagez une interruption de grossesse au cas où l'on suspecterait une Trisomie 21."
_ "Ecoutez, nous allons en discuter..."
_ "Vous avez 38 ans, ce n'est pas comme si vous en aviez 20... Et puis bon, vous avez 4 enfants. Il faut aussi penser à eux, qui n'ont rien demandé. Si jamais vous aviez un enfant trismoique, le jour où vous ne serez plus là, ce serait une charge pour eux."

Odieuse bonne femme. Quelle misère d'effectuer un tel et beau métier avec une si petite idée de sa fonction. 

Deux minutes plus tard, elle résistera fortement à ma suggestion de prolonger l'arrêt de travail de mon épouse, aide-soignante dans un pavillon de gériatrie (poids moyen des patients : 90 kgs), en usant d'arguments plus moralisateurs les uns que les autres : "Attention ! vous êtes en arrêt - maladie ! Respectez bien les horaires de sortie ! Les médecins du travail ne plaisantent plus ! Ils contrôlent de plus en plus. Et là, c'est vous et moi qui aurons des problèmes si vous ne respectez pas ces horaires..."

Quelle curieuse vision de sa fonction dans la société, mon Dieu...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Thomas 02/07/2008 13:32

C'est curieux comme, subitement, elle ne pense plus au bien des 4 enfants lorsqu'il s'agit de permettre à la mère d'être en bonne santé, reposée et de continuer de s'occuper de ses enfants déjà nés...Vous êtes obligés de garder cette gynéco ?