Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 14:56

 

 
Ce qui est souvent agaçant avec les scénaristes américains, c'est que dans leurs histoires, pour sauver 16 vies, les protagonistes en tuent 350 au passage au cours de cascades soit d'avion, soit de motos, soit de voitures, soit d'hélicoptères, soit un peu tout à la fois...

L'attaque du métro 123 échappe (miraculeusement ?) à la règle. On y découvre un J. Travolta et un D. Washington très convaincants, chacun dans son style, avec un scénario qui n'est précisément pas trop américanisé. Pas de larmes tirées de façon débile. Pas de scène sensuelle. Pas de morts gratuites. Des dialogues plutôt sympathiques, quoique parfois un peu crus, mais juste ce qu'il faut pour en faire un bon divertissement. John est plus Travolta que jamais. Denzel est très bon dans son rôle. On ne s'ennuie pas. Vraiment. Le tout sous une musique haletante. On est certes loin de Bach ou de Jeanne Barbey. Mais eut-ce été le lieu ?

Mention spéciale à John Turturro que j'ai personnellement trouvé très bon, notamment dans l'évolution progressive de son personnage au fil de l'histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by XA - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires