Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 18:55
On peut lire sur le site du docteur Crouan, Pro Liturgia, le commentaire suivant toujours si aimable :

ET VOICI COMMENT ON EN ARRIVE A AFFIRMER N'IMPORTE QUOI

Sur le site internet du "Forum Catholique", un internaute pose cette question: "(...) il arrive que des célébrations dignes de la messe dans le nouveau rite (1) mènent à se poser toujours et encore des questions. Lors de la consécration des espèces, il arrive que le prêtre après avoir dit les paroles sacrées répète ou complète celles-ci par: "Corps du Christ livré pour nous" et "Sang du Christ livré pour nous". Le prêtre chante cette phrase d'abord seul sur le ton grave (...) puis repris à la tierce par l'assemblée. Cela donne une gravité et une solennité un peu carolingienne et permet d'affirmer la foi catholique au sujet de la transsubstantiation. Est-ce que cette innovation qu'on pourrait penser bienvenue est conforme? Merci d'avance pour vos explications."

La réponse à cette question est très simple: il n'y a rien, dans le Missel romain dit "de Paul VI", qui autorise un célébrant à chanter cette mélopée doucereuse. Ceux qui le font ne respectent pas la liturgie actuelle et font passer leur subjectivité avant l'objectivité de la liturgie de l'Eglise.
Voilà bien comment, à force de faire n'importe quoi en liturgie, on pousse les fidèles à poser des questions qui n'ont pas lieu d'être.
(1) C'est vraiment une manie, chez certains, de vouloir semer la confusion en parlant systématiquement de "nouveau rite". Le Saint-Père - et bien d'autres théologiens - ont sans cesse affirmé qu'il n'y a qu'un seul rite romain. Il ne faut donc pas parler de "nouveau rite" ou d' "ancien rite", mais de "forme nouvelle" ou de "forme ancienne": quelle que soit la "forme", le rite romain est le même et la théologie qu'il sous-tend demeure inchangée. Prétendre autre chose, c'est faire fi des enseignements des Souverains Pontifes et c'est tenir pour nul l'enseignement de l'Eglise. Ce qui n'est sûrement pas une attitude catholique!

 

Le titre du message de M. Crouan use du verbe "affirmer" puis plus tard dans le texte il utilise le verbe "poser des questions".

 

Toute la nuance est là : un liseur du Forum Catholique pose effectivement une question. Si Monsieur Crouan trouve aussi indigestes les interrogations des liseurs du forum, pourquoi vient-il si régulièrement le lire ? On pourrait vraiment s'interroger de la même façon avec nombre d'internautes qui semblent manifestement fort désoeuvrés et dont une grande partie de leurs activités semble réservée à la critique systématique des interventions des liseurs du forum. Personnellement, il est rare que j'allume la télévision sans m'agacer voire m'énerver au bout de cinq à dix minutes. Résultat : je ne la regarde à peu près jamais. Cela fait un bien fou.

 

Allez, Messieurs : un peu de courage, franchissez le cap. Mettez cela sur le compte du Carême. Peut-être y gagnerez-vous votre Paradis ? Allez savoir...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires