Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 17:20

Je découvre,  via France Catholique, l'interview réalisée sur le site du diocèse de Lyon, du curé de Vaulx-en-Velin, l'abbé Régis Charre. Il y présente le projet de construction d'une nouvelle église sur la commune, projet déjà évoqué sur ce blog (ici). Une église où sera bien évidemment "célébrée l'Eucharistie... mais pas seulement." Magneto.

 



 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 15:07

La lettre de soutien au pape Benoit XVI (voir ici) a été signée par plus de 20.000 personnes. Au moment où j'écris, le site affiche :

Signatures : 20251
Nombre d'enfants : 40314

C'est bien, mais il y a sûrement moyen de faire plus et mieux. Alors, n'hésitez pas à diffuser l'adresse autour de vous.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 13:48

Chers liseurs,

vous pouvez, si vous le souhaitez, être tenu informés des mises à jour de ce blog.

Il faut pour cela renseigner votre inscription à la newsletter en indiquant votre adresse électronique. On en retrouve un petit pavé en rappel dans la colonne de droite, tout en bas.

Pour information, sachez que je n'adresse aucune newsletter. En revanche, vous pouvez ainsi être automatiquement informés des publications. Je n'adresse pas de courriel systématique, me limitant aux articles dont je pense qu'ils peuvent intéresser le plus grand nombre. Aucune chance donc qu'un article sur l'OL soit mis en avant de la sorte. Je me limite généralement aux informations d'ordre religieux que je n'ai pas vues reprises jusqu'ici.

Merci en tout cas de votre fidélité.

XA

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 13:39

Ainsi s'exprime Caroline Parmentier dans les colonnes de Présent daté de demain, jeudi, au sujet du film "Les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec". Je vous livre ci-dessous son article.

 

C’est du grand n’importe quoi (très bien fait), en hommage à la bande dessinée de Tardi et c’est surtout un bon moment. Tonique, créatif, fantaisiste, à la fois film d’aventures à la Indiana Jones et film fantastique à la Jeunet avec cette touche personnelle très Luc Besson pour ses formidables personnages féminins. Le réalisateur nous épargne les scènes d’actions obligées et artificielles des superproductions du moment avec incontournables bagarres et poursuites en voitures. Il les remplace par beaucoup mieux : un récit surprenant, farfelu, fantasque voire absurde, plein de rêverie, de poésie, de fraîcheur et d’humour comme l’est ce sacré phénomène d’Adèle Blanc-Sec (délicieuse Louise Bourgoin).

http://www.lenuagedesfilles.com/style/wp-content/uploads/2010/03/adele_blanc_sec.jpgLa reconstitution du Paris de la Belle Epoque est un régal pour les yeux et la flopée de personnages imaginaires, réussis, amusants, ultra-dynamiques semble bien sortie de la bande dessinée en question. Il y a un fil conducteur mais à vrai dire, il importe peu. Adèle Blanc-Sec, journaliste extrêmement intrépide, ramène une momie égyptienne à Paris dans l’espoir de trouver un remède pour sa sœur, dans le coma depuis cinq ans. Pendant ce temps, un ptérodactyle vivant sorti d’un œuf du Muséum d’histoire naturelle, terrorise Paris et met sur les dents les personnages courtelinesques de la maréchaussée…

Luc Besson n’a pas laissé à Louise Bourgoin l’air éternellement renfrogné de l’Adèle de papier et l’a remplacé par son caractère impétueux et emporté, plein d’énergie et houspillant en permanence son entourage et c’est très bien comme ça. Cette fille-là, c’est de la dynamite. On a hâte de la retrouver, sauvant le Titanic.

CAROLINE PARMENTIER

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 12:59

Lisu dans LE PROGRES de ce jour :

279 euros par mois pour 24 ans de service ecclésiastique ! Voila la retraite accordée à Jean Desfond, ancien prêtre des paroisses d'Oullins et de La Duchère.

Un cas qui n'est pas isolé, puisque 60 parmi 10 000 cas recensés, prêtres et religieux (se), portent l'affaire en justice. Effectivement, les assurés AMC (Anciens ministres du culte) bénéficient d'un régime de retraite spécial et fort méconnu.

Jean Desfond a porté son affaire devant le tribunal des affaires de la sécurité sociale. « Nous demandons une indemnité compensatoire entre la pension servie par la Cavimac, caisse de retraite des cultes, et ce que l'on toucherait sur la base du Smic durant la période ecclésiastique », précise Jean Desfond. Les AMC demandent également la prise en compte de leur période de formation au séminaire.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 11:51

http://www.la-croix.com/mm/illustrations/Multimedia/Actu/2008/11/9/mgr-podvin_inline.jpgMgr Bernard Podvin répond aux questions de Jean-Jacques Bourdin.

Un entretien à réécouter  en cliquant ici.

Cela dit, cela ne respire pas la verticalité...

 
 

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 20:41

http://outlandinstitute.files.wordpress.com/2008/08/plakat_katyn.jpgSuite aux récents événements en Pologne, la chaîne Paris Première diffusera le film "Katyn" de Andrzej  Wajda dimanche soir à 20h35. 

L'Histoire : Anna, la femme d’un capitaine d’un régiment des Uhlans, attend le retour de son mari. Elle ne peut se résoudre à l’idée qu’il ait été assassiné par les Russes.En avril 1943, l’épouse d’un général apprend la mort de son mari quand les Allemands découvrent l’existence de charniers dans la forêt de Katyn contenant des milliers d’officiers polonais. Silence et mensonges brisent le cœur d’Agnieszka, la sœur d’un pilote qui a connu le même sort. Quel sens les mots Patrie et Liberté ont-ils dans un Etat polonais d’après-guerre tombé sous la dépendance de l’Union Soviétique ? 

Rappel des faits: En septembre 1939, la Pologne est envahie par les armées allemande et soviétique. Pris en tenailles par les forces germano-soviétiques et surpris par l’agression inattendue de Moscou, des officiers et soldats polonais sont faits prisonniers de guerre par l’armée rouge qui va les remettre au NKVD, la police politique soviétique. C’est ainsi qu’au printemps 1940, sur ordre de Staline, 25700 officiers et résistants civils polonais appartenant à l’élite du pays sont assassinés à Katyn, Kharkov et Tver (à l’époque Kalinine). De 1939 à 1941, 1,6 million de civils polonais, dont les familles des officiers supprimés, sont voués à la déportation et souvent à la mort en URSS. 

Les Soviétiques imputèrent le massacre de Katyn aux Allemands et le régime communiste polonais d’après-guerre entérina cette version.Cependant les Polonais n’abandonnèrent jamais les recherches, persuadés à juste titre qu’il s’agissait d’un crime soviétique. 

En 1990, Mikhail Gorbatchev reconnaîtra officiellement que ces Polonais ont été assassinés sur ordre de Staline, par le NKVD, police secrète soviétique. 

En 1992, Boris Eltsine livrera à Varsovie l’ordre écrit officiel de Staline de commettre ce massacre.

Source

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 20:48

Robert Ménard intervenait ce soir à 18h55 sur l'antenne de RTL en qualité de "langue de vipère", suite à l'émission "On refait le monde" de vendredi dernier.

Visiblement libéré depuis qu'il a quitté ses fonctions auprès de Reporters sans frontières, il multiplie les interventions intéressantes. Voici peu, il s'interrogeait sur l'opportunité de rétablir la peine de mort. Ce soir, il s'offusque publiquement à l'antenne au sujet de ce laboratoire suisse qui fabrique des crèmes anti-rides à base de foetus humains. Il s'en dit bouleversé, parlant de monstruosité. Il n'hésite pas non plus à mettre en avant le fait que les catholiques sont les seuls à s'opposer à ce type de pratique. "C'est une sorte de profanation, rien de moins", conclut-il.

Un coup de gueule courageux à écouter sur le site de RTL, en cliquant ici ou à l'aide du lecteur ci-dessous...

Robert Ménard

19 avr. 2010

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 07:46

La chaine France 2 est sur le point de diffuser un numéro de son émission "Les infiltrés" animée par David Pujadas, où l'on devrait voir notamment un "reportage" filmé en caméra cachée au cours St Projet à Bordeaux, école privée hors contrat.

L'AEP Saint Projet publie un communiqué au sujet de cette affaire :

L’AEP Saint Projet victime d'ignobles calomnies

Le Cours Saint Projet, établissement d'enseignement privé hors contrat fondé par des familles de Bordeaux en 2005, a fait l'objet de calomnies gravissimes de la part de journalistes de la Télévision publique ayant recouru à des manipulations de mineurs et des mensonges d'une extrême gravité.

L’Association d'Education Populaire Saint Projet, gestionnaire du Cours Saint Projet, tient à faire savoir :

1 - que le Cours Saint Projet est une école fondée par des parents, pour donner une solide instruction à leurs enfants, que ce cours est totalement indépendant de toute formation politique, qu' il bénéficie d'une aumônerie catholique et s’appuie sur des valeurs chrétiennes.

2 - qu'elle condamne avec la plus grande fermeté toute forme de racisme, d'antisémitisme ou d'incitation à la haine, lesquels n'ont aucune place au Cours Saint Projet, école fondée sur des valeurs chrétiennes de paix et d'amour. 

3 - qu'elle dénonce comme de dangereuses calomnies montées de toutes pièces les allégations proférées dans le cadre de l'émission les INFILTRES de David Pujadas; 

4 - qu'elle est scandalisée par les procédés indignes utilisés par cette équipe de journalistes :

- abus de confiance,

- mensonges,

- manipulation de mineurs

- incitation de mineurs à la haine raciale de la part du journaliste infiltré,

- atteinte à la vie privée,

- amalgames,

- désinformation.

5 - Cette émission devant être diffusée dans les jours à venir, l’AEP Saint Projet demande à la justice, à France 2 et au CSA de sanctionner les auteurs de ces ignobles calomnies.

 On peut utilement lire par ailleurs, sur le site de Riposte catholique, un entretien d'un parent d'élève accordé à Daniel Hamiche, entretien qui permet de faire un point sur ce dossier, et de rétablir les faits.

A lire en cliquant ici.

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 23:20

Derrière ces quatre lettres, un trouble de la vision : 

http://www.association-dmla.com/imageok/b2.gif

 

La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age ou “DMLA” est une atteinte de la macula. La macula est la zone centrale de la rétine permettant la vision fine (ou centrale), c'est-à-dire par exemple la lecture, la reconnaissance des détails, des visages, la conduite automobile,... Cette localisation centrale explique que la DMLA peut entraîner une tache floue au centre du champ visuel, mais qu'elle laisse habituellement intacte la vision périphérique ou latérale.

Cette maladie est aujourd'hui la première cause de handicap visuel chez les personnes âgées de plus de 50 ans dans les pays développés, atteignant plus d’un million d’individus en France et des centaines de millions à travers le monde. Le risque de survenue de la maladie augmente avec l'âge pour dépasser 25% de la population après l'âge de 75 ans.

La DMLA est une affection multifactorielle avec une composante génétique. En effet, le risque de DMLA est environ 4 fois plus important s'il existe déjà des individus atteints dans la famille. Des travaux de biologie moléculaire récents viennent d’identifier des facteurs génétiques impliqués dans la maladie. D'autre part, la consommation de tabac augmente le risque d'un facteur 3 à 6. La surcharge pondérale est aussi un facteur potentiel d'aggravation.

Un fond d'œil réalisé par un médecin ophtalmologiste est le meilleur moyen d’identifier et de surveiller le plus tôt possible les lésions annonciatrices de la DMLA ou éventuellement la maladie elle-même. Si besoin, des examens complémentaires, en particulier angiographies (photographies du fond d'œil après injection veineuse d'un produit de contraste) et OCT (image en coupe de la rétine) aideront à préciser le diagnostic et la décision thérapeutique.

Il existe de très nombreuses formes de la maladie.

Les Précurseurs (stade initial, ou Maculopathie Liée à l’Age).

Ils peuvent être observés à l'examen du fond d'œil avant l'apparition des signes de la maladie proprement dite, souvent même avant les premiers symptômes. Les précurseurs les plus caractéristiques sont les “drusen” (accumulation de dépôts sur la rétine) et les anomalies de l'épithélium pigmentaire rétinien. Cette situation n'évolue pas obligatoirement vers une forme plus sévère.

La forme “Atrophique” ou “Sèche”.

Dans ce cas, une perturbation du métabolisme cellulaire entraîne progressivement une dégénérescence atrophique des cellules rétiniennes. Les premiers signes peuvent être une gêne à la lecture ou à l'écriture, ou une baisse progressive de l'acuité visuelle. Cette forme évolue en général lentement, permettant aux patients atteints de conserver longtemps une vision relativement satisfaisante, malgré une gêne pour les activités nécessitant la reconnaissance des détails.

La forme “Exsudative” ou “Néovasculaire” dite “Humide”.

Cette forme se caractérise par le développement de vaisseaux dits “néovaisseaux” dans la région maculaire. Ces vaisseaux anormaux sont fragiles et laissent diffuser du sérum, entraînant un décollement séreux, ou du sang, entraînant une hémorragie. L'évolution dépendra du type et de la localisation de ces vaisseaux anormaux, de la survenue éventuelle de soulèvements rétiniens, d'hémorragies, et de la réponse aux traitements.

Les premiers signes d'alerte - déformations des lignes droites, diminution brutale d'acuité visuelle ou des contrastes, tache sombre centrale - doivent entraîner une consultation rapide par un médecin ophtalmologiste. (N'hésitez pas à en consulter plusieurs en cas de doute ou si vous sentez que votre ophtalmologiste ne sait pas trop où il va.) Il est en effet très important de détecter les premiers signes d'une dégénérescence maculaire exsudative, car les traitements sont d'autant plus efficaces que le diagnostic est posé tôt. 

En gros, lorsque vous êtes atteint de DMLA, vous voyez petit à petit comme cela :

http://french.luteininfo.com/uploads/nw/-F/nw-F5UxM5leRouPCgrOicA/AMD_progress.jpg

Je ne vous le cache pas, par moments, on a un peu la trouille que le deuxième oeil soit touché...

XA

source : www.association-dmla.com

Partager cet article
Repost0