Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 12:25

du Choc du Mois pour son article où il cite ce modeste et embryonnaire blog.

Repost 0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 11:48
Lisu sur le site du Figaro :

« Ici, on paie encore en francs ! »

Par Cyril Hofstein
20/06/2008
.

Cela fait combien en francs dix baguettes de pain » ? Alors que plus de 316 millions de personnes en Europe utilisent l'euro pour effectuer leurs achats quotidiens, à Collobrières (83), village de 1 650 habitants niché aux portes de l'arrière-pays varois, à une quarantaine de kilomètres de Hyères, les francs ont refait leur apparition chez les commerçants depuis le 1er avril dernier.

« Au début, les gens ont cru à une blague », raconte en souriant Nathalie Lepeltier, présidente de l'association des artisans et commerçants du village où elle est boulangère. « J'ai eu l'idée de redonner cours aux francs en regardant un reportage télévisé sur la commune du Blanc, dans l'Indre, première de France, à l'époque, à remettre le franc au goût du jour. Pourquoi pas nous ? me suis-je dit, convaincue que cela pourrait donner un coup de fouet aux commerces du village. » Très vite, la boulangère prend contact avec la Banque de France et la chambre de commerce et d'industrie du Var, qui lui donnent leur feu vert pour l'opération au moins jusqu'à la fin de l'année 2008. Puis la quasi-totalité des commerçants de Collobrières lui emboîte le pas. Et cela rapporte. « Je n'aurais jamais pensé que cela marcherait à ce point-là. On a même vu des Allemands faire exprès le voyage pour venir chez nous », s'amuse André Vargin, le mari de Nathalie.

Un à un, les bas de laine du département se vident. Au moins 120 000 francs ont été dépensés dans le village depuis avril. Le principe est simple : les clients qui le souhaitent payent en francs et les commerçants leur rendent la monnaie en euros ou en produits équivalent aux sommes reçues. Partout dans les magasins, des tables de conversion pour bien rendre la monnaie ont été affichées, tandis qu'une immense banderole à l'entrée du village proclame : « Les commerçants de Collobrières vous accueillent en centre-ville pour vos achats en francs. »

Ni rebelles ni nostalgiques, les habitants ont simplement décidé de profiter de l'aubaine pour faire connaître leur commune et dynamiser l'économie locale. « On accepte exclusivement les billets de 20, 50, 100, 200 ou 500 francs, pas les pièces, explique Marie-Laure Cayol, patronne de la fabrique de marrons glacés, produit phare du village jusqu'ici plus connu pour sa fête de la châtaigne que pour le retour des francs.

L'ancienne monnaie à nouveau reine

« Franchement, je suis sidéré par tous les francs encore en circulation, s'étonne Jean-Louis Nonque, marchand de produits régionaux. Je pense que certains ont gardé des billets par nostalgie ou par crainte que l'euro disparaisse. En tout cas, c'est incroyable. »

Avec les beaux jours, l'opération s'étoffe et les habitants du village, même les plus sceptiques, attendent désormais avec impatience les promesses de l'été, les billets oubliés ou les magots cachés. « Mais attention, prévient Nathalie Lepeltier, nous ne sommes pas une banque et nous n'avons pas l'intention de blanchir de l'argent. Les achats doivent rester raisonnables, pas question d'acheter un sachet de marrons glacés ou une baguette avec un billet de 500 francs ! »

Ce n'est pas la première fois en France qu'une telle initiative voit le jour : Le Blanc (36), la pionnière, Blaye (33), Sainte-Sigolène (43), Livarot (14), Le Perreux- sur-Marne (94), Le Cateau-Cambrésis, Denain, Gravelines (59), Rive-de-Gier (42), Les Abrets (38)... ont tous réalisé des opérations ponctuelles similaires et rencontré une réussite déconcertante, certaines communes ayant récupéré près de 300 000 francs en quelques mois... Un succès qui, à l'image de celui de Collobrières, fera peut-être de nouveaux émules

Repost 0
Published by XA - dans Insolite
commenter cet article
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 10:39

Le site InfoCatho en est encore tout bouleversifié. Ce site qui est hébergé "par les services informatiques de la Conférence des évêques de France auxquels (il apporte sa) contribution éditoriale par les homélies dominicales, la biographie quotidienne des saints, la recension de "nominis", la documentation liturgique, etc ..." entend "témoigner de la vie de l'Eglise sur les cinq continents". Un petit bijou que ce dernier article consacré à la Communion à genoux ou debout. C'est toujours un régal que de lire ces lignes inquiètes de ces catholiques qui n'hésitent pas à appeler au secours les Pèrrrrrrres de l'Eglise, lorsque cela semblerait les arranger.


A GENOUX, DEBOUT... QUELQUES MISES AU POINT

Lors de la messe que Benoît XVI a célébrée le dimanche 15 juin à Brindisi, les fidèles qui ont reçu la communion de ses mains ont été invités à s’agenouiller. Les autres prêtres distribuant la communion ce jour-là le faisaient aux fidèles debout.

Depuis la nomination, en octobre dernier, du nouveau maître des cérémonies pontificales, Mgr Guido Marini, les liturgies présidées par Benoît XVI ont pris un tour plus traditionnel, avec la réapparition d’ornements liturgiques du XIXème et du début du XXème siècle.

Ce retour de
Benoît XVI à un style liturgique qui est moins en usage depuis la rénovation liturgique impulsée par Vatican II, provoque des réactions inquiètes de la part de la majorité des fidèles. D'autant que ce rite liturgique "à genoux" n'est pas dans la tradition. Les Pères de l'Église recommandent la communion debout, en signe de la Résurrection et l'ensemble des Églises orientales, qu'elles soient catholiques, orthodoxes ou pré-chalcédonniennes y sont très attachées en raison même de son sens théologique.

Au Saint-Siège, on tient à minimiser cet événement de Brindisi, en soulignant que les autres prêtres distribuant la communion ce jour-là le faisaient aux fidèles debout. "Il y a différentes façons de recevoir la communion", rappelle-t-on. C’est ce que précise la Présentation générale du Missel romain latin : "Les fidèles communient à genoux ou debout, selon ce qu’aura établi la Conférence des évêques."

Mgr Guido Marini devrait prochainement faire une mise au point sur ce sujet.

En fait, pour commenter ce geste de Benoît XVI, la presse "générale", peu au courant de la liturgie, a repris une déclaration faite en février par Mgr Malcolm Ranjith, secrétaire de la Congrégation pour le culte divin, sur le site Internet traditionaliste Petrus : "Je suis convaincu de l’urgence du réexamen de la pratique de la communion donnée dans la main, du retour de la distribution de l’hostie aux fidèles directement dans la bouche, sans qu’ils la touchent."

Le point de vue de celui qui est le numéro deux de la liturgie au Vatican a été attribué un peu rapidement par certaines agences comme étant le point de vue du Pape.

Mgr Ranjith parlait en son nom personnel, commentant les paroles du Pape le 22 mai : "
Nous, chrétiens, avait-il expliqué dans son homélie consacrée à l’adoration eucharistique, nous nous agenouillons seulement devant le Saint Sacrement parce que, en lui, nous savons et croyons être en présence de l’unique et vrai Dieu."

Le Pape n’avait alors absolument rien dit, ni ce jour-là ni à quelque autre moment, quant au mode de communion (dans la bouche ou dans la main, debout ou à genoux). On tient à le souligner au Vatican [sic]. (information : Service de presse du Vatican [re-sic] )

Repost 0
Published by XA - dans Religion
commenter cet article
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 10:04
 Lisu sur le site de l'agence APIC.

Londres, 20 juin 2008 (Apic) La Communion anglicane mondiale se trouve clairement devant une division. Selon le quotidien "Daily Telegraph", la séparation avec la tendance libérale de l'Eglise anglicane est déjà annoncée dans un document de l'aile conservatrice, qui regroupe près de la moitié des fidèles dans le monde.

L'Eglise se trouve dans sa plus profonde crise depuis la Réforme, affirment les auteurs du document. Il n'y a "plus aucun espoir" d'unité avec l'aile libérale de la communauté, qui accepte des prêtres homosexuels dans l'Eglise, a écrit, selon le "Daily Telegraph", l'archevêque nigérian Peter Akinola, porte-parole des anglicans conservateurs. Ajoutant: "Nous nous trouvons maintenant devant un moment décisif". Ce point de vue est également partagé par l'évêque Michael Nazir-Ali, de Rochester en Grande-Bretagne, pour qui une séparation est inévitable et les fractions irréconciliables.

L'aile séparatiste est surtout représentée par des responsables ecclésiaux d'Afrique et d'Asie. Elle représente environ la moitié des quelque 78 millions d'anglicans répartis dans le monde. Les points de division touchent également l'accès des femmes à la prêtrise et à l'épiscopat, accepté et mis en pratique par plusieurs Eglises nationales.

Le document de 89 pages, rédigé par des évêques de haut rang, a pour titre "Le chemin, la vérité et la vie". Il est destiné à préparer une conférence, qui se déroule du 22 au 29 juin à Jérusalem et Amman, sur l'avenir de la Communion anglicane. Cette rencontre précède la Conférence de Lambeth, la plus haute instance de la Communion anglicane mondiale, qui siège fin juillet à Londres. Quelque 280 évêques anglicans ont déjà annoncé qu'ils allaient boycotter ce rassemblement, pour participer à la conférence alternative de Jérusalem.

C'est en 2003 que la mèche a été allumée avec la nomination du Révérend Gene Robinson, un prêtre ouvertement homosexuel, comme évêque épiscopalien dans le New Hampshire aux Etats-Unis. (apic/kna/ak/bb)

20.06.2008 - Apic

Repost 0
Published by XA - dans Religion
commenter cet article
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 08:20
Lisu sur le site d'un collège en rubrique "Nouvelles des Anciens" :

Notre premier 3° est en terminale S à XXX. Nous lui souhaitons bon courage pour obtenir le baccalauréat.

Trop bon...
Repost 0
Published by XA - dans Ecole
commenter cet article
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 10:02

Lisu dans Lyon Mag daté de juin 2008, n°181, p.19.

Une nouvelle église va être construite à Vaulx-en-Velin, à l’angle de la rue Cuzin et de l’avenue Pablo-Picasso, d’ici 2011. Sur une surface totale de 1000 m2, cette église catholique qui prendra le nom de Saint-Thomas disposera de 450 places mais aussi de bâtiments annexes comme un oratoire et des salles paroissiales. C’est le collectif d’architectes lyonnais Siz’-ix qui a remporté l’appel d’offres parmi vingt candidats, ayant conçu une église à l’architecture résolument moderne, avec quelques touches de couleurs. Coût du projet : 2,5 millions d’euros.

A noter que deux autres lieux de culte vont être construits à Vaulx-en-Velin : un temple protestant dans le quartier de la Soie, qui sera inauguré en septembre, et une mosquée au Mas du Taureau.

Repost 0
Published by XA - dans Religion
commenter cet article
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 09:10

Lisu sur le site du diocèse de Besançon :

Bonjour,
Tu es jeune, lycéen(ne), étudiant(e), jeune professionnel(le), jeune marié(e) ?
Nous avons plein d'activités à te proposer :
Messes du mardi soir :
Organisée par l'Escale Jeunes
Messes "redécouverte" :
Organisée par la Pastorale des Jeunes du doyenné de Besançon
Le premier et troisième samedi du mois à 18h.
Aumônerie des lycées :
(Aumônerie de l'Enseignement Public des lycées de Besançon)
Les mercredi, tous les 15 jours, entre 17h30 et 20h30. Thèmes de réflexion et d'échanges : partager sa vie, sa foi, prier, vibrer, rencontrer, manger, rire...
Nous assurons aussi des permanences dans les lycées. Pour en savoir plus, va voir sur www.aepb.net
Aumônerie étudiante :
Des rencontres à l'Aumônerie étudiante les jeudi soir (tous les 15 jours) à partir de 19h, avec pic-nic, prière, partage, réflexion, échanges et rigolades !
Groupe de prière de l'Emmanuel :
Tous les lundi à 20h30 !
Groupe Jeunes Professionnels :
Le Vendredi à 19h (rencontres mensuelles)
Groupe "Jeunes couples chrétiens d'aujourd'hui" :
Le Vendredi à 20h15 (rencontres mensuelles)
L'Escale Jeunes, c'est aussi une communauté composée de :
8 jeunes (4 gars, 4 filles), 3 prêtres, 1 couple


Pour mieux connaître l'Escale jeunes, n'hésitez pas à faire un tour ici.

Repost 0
Published by XA - dans Religion
commenter cet article
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 00:00


Comme annoncé sur Agoramag, cela commence aujourd'hui...

Repost 0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 19:58
Repost 0
Published by XA - dans Insolite
commenter cet article
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 16:55
Par Isabelle Falque-Pierrotin, conseiller d’État

Quelles relations Internet et le droit ont-ils noué ? On a cru, au début, qu’Internet signait la mort du droit et représentait la revanche de la liberté sur la contrainte dans les années 90. Aujourd’hui la question du droit se pose différemment dans cet espace numérique où plus d’un milliard d’individus se connecte. Canal Académie retransmet la communication du conseiller d’État Isabelle Falque-Pierrotin devant l’Académie des sciences morales et politiques.

Emission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : ES331
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/Internet-et-le-droit.html

Télécharger cette émission (23.8 Mo)
Sur le lien ci-dessus, faire un clic droit et "Enregistrer la cible sous..."
Repost 0
Published by XA - dans Société
commenter cet article