Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 22:46

On trouve sur le Forum Catholique un certain nombre de reportages photographiques sur diverses processions de la Fête-Dieu organisées ce dimanche.

- A St Nicolas du Chardonnet (Paris)
- A Villars-les-Dombes (diocèse de Belley-Ars) 
- A Saint-Eugène (Paris)
- A Montmirail (diocèse du Mans)

On pourrait faire nettement mieux, si chacun y mettait du sien.

Ce message est laissé ouvert aux commentaires pour permettre à tout éventuel internaute disposant de photographies de telles processions de les mettre en ligne ou d'indiquer un lien.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 14:53

Des chiffres inquiétants sur tous les plans au niveau de l'Europe.

CITE DU VATICAN, 27 MAI 2007 (VIS). La nouvelle édition de l'Annuaire statistique de l'Eglise fournis les données relatives à la situation et aux actions qu'elle a mené entre 2000 et 2006 dans les différentes régions du monde. La présence des catholiques est stable, autour de 17,3% de la population globale. Bien que l'Europe représente 25% de la communauté mondiale, sa croissance est inférieure à 1%. En Amérique et Océanie le nombre des baptisés croît moins qu la population (9,4 et 7,6%). L'Asie a été stable en 2006 tandis que l'Afrique a enregistré une croissance double par rapport aux pays asiatiques. Le nombre des baptisés est passé de 130 millions en 2000 à 158,3 millions en 2006.

 

 En sept ans également le nombre des Evêques est passé de 4.541 à 4.898 (plus 7,86%). Le clergé diocésain et religieux s'est légèrement accru (augmentation mondiale de 0,51), passant de 405,178 à 407.262. En Afrique et en Asie il croît de 23.24% et 17,71%. L'Amérique est stable tandis que l'Europe et l'Océanie baissent de 5,75% et 4,37%. Le nombre des prêtres séculiers gagne 2%, passant de 265,781 à 271,091, tandis que les religieux continuent de décroître. Ils étaient 136.000 en 2006 (- 2,31%). Le clergé européen diminue encore. En 2000 il est à 51% du total, et à 48% en 2006. L'Asie et les Amériques représentaient en 2006 21% des prêtres contre 17,5% sept ans plus tard. L'Amérique représente environ 30% du total et l'Océanie un peu plus d'1%.

 

  Les religieux non prêtres étaient 55.057 pour aujourd'hui 55.107. En Europe on enregistre une forte diminution (- 12,01%) ainsi qu'en Océanie (- 16.83%), tandis que l'Amérique est stable et que l'Asie augmente de 30,63% et l'Afrique de 8,13%. Les religieuses sont  pratiquement le double des prêtres et quatorze fois plus que les religieux, dont le nombre diminue, passant de 800.000 en 2000 à 750.000 en 2006: 42% sont en Europe, 28,03 en Amérique, 20% en Asie. Les religieuses augmentent dans les continents dynamique comme l'Afrique (+ 15,45%) et l'Asie (+ 12,78%).

 

  L'annuaire enregistre aussi l'évolution du nombre d'étudiants et de séminaristes, diocésains comme religieux. Leur nombre global a augmenté de 110.583 à plus de 115,000 (+ 4,43%) en sept ans. Par contre, alors qu'en Afrique et en Asie les candidats au sacerdoce sont plus nombreux, l'Europe subit une flexion de 16%.

.../ANNUAIRE STATISTIQUE 2006/LEV                                    VIS 080527 (400)

Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 13:54
On peut revoir l'intervention du Président de la République de ce matin sur RTL directement sur le site internet de la radio.

M. Nicolas Sarkozy   ce 27/05/2008    sur RTL

Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 13:08

Voilà où nous en sommes arrivés...

On estime que 60 % des adolescents en Occident ont déjà vu des films X. Comment la violence des images influence-t-elle leur sexualité, leur vision d'eux-mêmes, leur rapport à autrui, notamment dans les relations entre garçons et filles ? Enquête sur la jeune "génération porno", des consommateurs aux Européennes de l'Est happées par une industrie en pleine expansion.
THEMA: Mardi 27 mai 2008 à 22h25

Source : arte.tv, site qui met le documentaire à la Une. Histoire d'attirer le chaland ?

Partager cet article
Repost0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 08:26
Interrogé ce matin sur RTL, de 7h30 à 8h30, le président de la République, M. Nicolas Sarkozy, a à nouveau défendu la possibilité pour les Français qui le souhaitent de travailler le dimanche. Comme justification, il a évoqué les 70 millions de touristes que le pays accueille chaque année. Un argument un peu faiblard, compte tenu des enjeux réels de cette question. Les petits commerçants des villes qui reçoivent le plus de touristes ne pratiquent-ils pas déjà en effet pareille ouverture ?
Partager cet article
Repost0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 21:44

Hôtel Demoret - 83 rue d’Allier – Moulins (03)

10 mai – 15 novembre 2008

Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

Le dimanche de 14h à 18h

Entrée gratuite tous les jours 

Le Musée de la Visitation à Moulins, ville  où Sainte Jeanne de Chantal, fondatrice de l’ordre de la Visitation, est morte en 1641, vous invite à découvrir un pan méconnu de l’histoire de France et d’Europe : l’engouement populaire à l’occasion des fêtes célébrées en l’honneur de la canonisation des saints de l’ordre de la Visitation, François de Sales (1665), Jeanne de Chantal (1767), Marguerite-Marie Alacoque (1920). Au travers de décors en rappelant le faste des solennités, et grâce à de nombreux objets créés ou utilisés à l’époque, notamment mobiliers et ornements liturgiques, vous pourrez plonger dans un monde de faste et d’exubérance. Un aperçu est visible sur le site  www.musee-visitation.eu.

Ce projet est étonnant car ainsi que le précise le dossier de presse, il est  unique en France (unique puisqu’il n’existe nul équivalent ni pour l’ordre de la Visitation ni pour aucun autre grand ordre religieux), né du désir de monastères de faire connaître leur Institut, sa spiritualité et son Histoire. Depuis, 79 monastères de France, d’Europe et d’Amérique du Nord et du Sud participent à cette aventure par le dépôt de plus de six mille trois cents objets qui couvrent cinq siècles d’art … et il est largement soutenu par la municipalité de Moulins. (Thanks to AF)

Comme promis, en libre consultation, le dossier de presse que l'on peut consulter au format en cliquant ici.
 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 13:38

Quai Jules Courmont - Lyon 2°


Comme indiqué précédemment
sur ce blog, une Marche pour la Vie est organisée le dimanche 15 juin à Lyon.

Je confirme bien la date, par rapport à ce qui a été indiqué sur la lettre de SOS tout petits et qui fait l'objet de précisions sur le site de l'association :

- rassemblement le dimanche 15 Juin à 15h devant l'hôtel-Dieu, quai Jules Courmont dans le deuxième arrondissement de Lyon, l'un des centres d'avortement les plus importants de la région (2.000 par an) ; 
- montée à Fourvière par la place Bellececour et la cathédrale St Jean en méditant un rosaire pour la vie ;
- consécration des Familles à Notre Dame.

Totalement ignorés par les textes législatifs sur l'avortement, les pères (dont ce sera la fête) auront à coeur de participer nombreux, entourés de leur famille à cette manifestation pacifique.

Venez nombreux ! Et n'hésitez pas à diffuser cette information autour de vous.

PS : je ne pourrai malheureusement pas y prendre part, me rendant à Rome du 14 ou 17 juin.
Mais je ne manquerai pas bien sûr d'être uni dans la prière à ceux qui y participeront.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 12:33
Pour l’application du 07.07.07

Les déclarations que l’abbé John Berg, supérieur général de la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre (FSSP), a faites à Daniel Hamiche et que publie L’Homme nouveau de samedi dernier, apportent à propos de l‘érection à Rome d’une paroisse personnelle, des précisions capitales sur l’application du motu proprio du 07.07.07 par le Pape, dans le diocèse dont il est l‘évêque.

Cette paroisse personnelle a reçu pour église la « Santissima Trinità dei Pellegrini » (cf. Présent du 10 mai, l’article de Jeanne Smits). Rappelons qu’une paroisse est dite « personnelle » non point parce qu’elle serait le privilège personnel conféré à un prêtre particulier ; mais parce qu’elle est délimitée par l’adhésion personnelle des fidèles qui en font partie, tandis qu’une paroisse ordinaire est délimitée par son territoire. Néanmoins la paroisse personnelle fait normalement partie du diocèse où elle est installée.

Des précisions rendues publiques par l’abbé John Berg ressort notamment :

1. – Le desservant de la paroisse, l’abbé Kramer, a été « présenté par le Supérieur général et agréé par le diocèse ».

2. – Le décret d‘érection « stipule clairement qu’elle [la paroisse] est confiée à la FSSP ». (…) L’abbé Kramer est donc à la fois curé et recteur de l‘église, ce qui garantit que la FSSP en aura l’usage continu (…). C’est une paroisse pleine et entière, où l’on aura le catéchisme et les activités de groupes de fidèles qui façonnent la vie d’une paroisse ».

3. – Car voici le plus important, qui authentifie explicitement les points précédents : « Le contrat passé avec le diocèse de Rome (…) souligne les devoirs [du desservant] de demeurer fidèle au charisme particulier de sa communauté. »

On accueille sans surprise, mais avec toute l’indignation légitime, la révélation du fait que cette paroisse personnelle de Rome est « la première obtenue par la FSSP en Europe ». Il y a donc tout de même un diocèse en Europe où le Pape peut imposer sa volonté : c’est le sien. Les autres paroisses personnelles de la FSSP sont aux Etats-Unis (six), au Canada (deux), au Nigeria (une). L‘épiscopat européen, ou plus exactement, les sectaires qui exploitent et manipulent sa « collégialité », conservent à l‘égard des rites traditionnels de l’Eglise une hostilité farouche et militante, quasiment haineuse.

C’est ainsi que se manifeste une tendance épiscopale qui est exactement l’inverse de ce que Benoît XVI a fait à Rome. Elle consiste, en France, à transformer l’accueil des tradis (devenu inévitable) en un piège avec plusieurs étapes. C’est-à-dire détacher de la FSSP les prêtres qui en sont membres pour les intégrer progressivement aux rites diocésains actuels : la catéchèse pour adultes de gauche à la place du catéchisme pour enfants baptisés, la funeste concélébration avec l’arrogante communion dans la main, l’agenouillement interdit, la célébration spectaculaire face aux fidèles, la soumission à la prépotence de la laïcité républicaine et de sa lutte contre toute espèce de discrimination, pour le métissage universel des religions, des ethnies et des civilisations. Tout cela relève d’un même esprit et participe à la même subversion.

Depuis une quarantaine d’années, la fidélité intrépide à la messe, aux sacrements, au catéchisme traditionnels, de prêtres et de laïcs plus ou moins regroupés dans ou autour de la FSSP, la FSSPX, l’ICRSR, l’IBP, la CRC (etc.) apporte à l’Eglise un vivant témoignage sur la continuité de son être historique et sur la nécessaire permanence surnaturelle et temporelle de son apostolat. Tel est, avec l‘élan de leur jeunesse, le « charisme » commun de ces divers instituts. Il y a ici ou là des problèmes canoniques et des questions administratives à régler, oui. Mais non pas en écrasant ou en cherchant à piéger ce charisme.

JEAN MADIRAN

Article extrait de PRESENT daté du mardi 27 mai.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 12:10
"Quels sont, à votre avis, les trois éléments contemporains qui ont plus contribué à achever la civilisation chrétienne en nos contrées ?"

C'est la question que pose Abel ce matin sur le Forum Catholique. Une discussion intéressante - si les liseurs du Forum y mettent du leur - à suivre en cliquant ici.
Partager cet article
Repost0
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 19:19

"Depuis janvier 2008, une Messe dans la forme extraordinaire était célébrée à St Georges de la Villette le dimanche à 12h30 par M. l'abbé Claude Barthe, en alternance avec le curé.
J'ai appris aujourd'hui que cette Messe était définitivement supprimée. Les autorités ecclésiastiques du diocèse de Paris ont interdit à l'abbé Claude Barthe (photo) de célébrer la Messe dans cette église. La situation de ce prêtre est pourtant claire: il est prêtre "
Ecclesia Dei". Le curé, bien que très bienveillant à notre égard, ne peut assurer cette Messe faute de temps. Il est ensuite probable qu'il soit muté l'année prochaine.
Dernière Messe à avoir été accordée, la Messe de St Georges est la première à être supprimée. Ce qui est d'autant plus dommage que cette Messe dominicale était la seule autorisée dans la forme extraordinaire pour le XIXè et les 3 arrondissements limitrophes (Xè, XVIIIè, XXè)."


Source : Touforek sur le Forum Catholique

Partager cet article
Repost0