Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 09:33

PASCAL DéCAILLET journaliste

Les affaires de pédophilie qui affectent l'Eglise catholique ont provoqué d'immenses souffrances chez de jeunes victimes, et c'est évidemment à ces dernières qu'il convient de penser en priorité. Tout comme il faut condamner la loi du silence, les cas qu'on règle à l'interne, les affaires qu'on étouffe.

Face aux crimes, aux délits, il ne saurait être question de droit canon, mais de droit tout court, celui des différents pays où les actes ont été commis.

Oui, l'Eglise doit faire le ménage, le faire vraiment, sans états d'âme; oui, elle doit s'interroger sur les causes profondes de ces comportements, et peut-être sur le célibat.

Mais une fois cela posé, il faut aussi dire que l'hystérie, ça commence à suffire.

Le vent de haine anticatholique, voire antichrétien tout court, la folie délatrice, la stigmatisation d'une Eglise entière, forte de plus d'un milliard de fidèles, sur la base des fautes (certes graves) de quelques-uns, la voilà donc, la nouvelle Inquisition.

Tellement facile! Oh la belle aubaine, tellement inespérée pour tant de ceux qui, pédophilie ou non, n'attendent que la destruction (qu'ils s'imaginent imminente) de cette communauté spirituelle qui les gêne tant, parce qu'elle ne se contente pas de leur dire ce qu'ils aimeraient entendre. Alors voilà qu'ils la tiennent, leur cause directe, leur simonie, leur nicolaïsme, leurs Indulgences. Inespéré. Divine surprise.

Alors, on attaque. On vilipende.On amalgame. On stigmatise. Ici, c'est la très conformiste plume d'un hebdomadaire romand, de toute éternité passionnément habitée pas le sens du vent, qui demande la tête de ce pape tant haï.

Là, ce sont les tiroirs habituels par lesquels on ne cesse de ressortir les Küng et les Christian Terras, toujours les mêmes, semper eadem, réflexes pavloviens dès qu'il se passe quelque chose d'un peu suspect au Vatican.

Là encore, ce sont les cris de haine contre une communauté spirituelle entière. Aucune autre en Suisse, ni l'islam ni le judaïsme, ni les Eglises protestantes, n'accepterait un tel maelstrom de vomissements.

En conclusion, deux choses: un, le ménage, parce que les premiers qui en ont marre des pédophiles sont les catholiques eux-mêmes.

Deux: aucune raison de se laisser faire par une bande de censeurs et de délateurs qui n'ont pour tout discours qu'un long torrent de haine.

Partager cet article

Repost 0
Published by XA - dans Benoit XVI
commenter cet article

commentaires

Un catholique 12/04/2010 13:44


Quand on voit certains donneurs de leçon, les Serge July et autres, il y a vraiment de quoi se mettre en colère. Sans compter tous ceux qui ont démontré de l'indulgence, quand des affaires de
pédophilie avaient éclaté dans les milieux de l'Education nationale.

Mais laissons là les "jacasseries" des journalistes, selon les mots de Benoît XVI, ils ne sont ni honnêtes ni sérieux.